Céder son site e-commerce, tout ce qu’il faut savoir

Share Button

Au lieu de créer leur propre site e-commerce, beaucoup d’enseignes reprennent les sites d’autres établissements qui ont décidé de mettre en vente les leurs. Cependant, ce genre de cession fait appel à différents points beaucoup moins connus du grand public, surtout pour les personnes qui souhaitent en tirer de réels profits.

Valoriser son site e-commerce

Si une personne souhaite se procurer d’un site internet déjà existant c’est parce qu’il souhaite développer son activité sur le web. C’est pourquoi le vendeur qui lui proposera son site internet est dans l’obligation de valoriser son bien. Pour se faire, il devra vérifier le chiffre d’affaires généré par ce site, le trafic de qualité que le site apporte, la rentabilité du site, sa notoriété, son nom de domaine ainsi que son positionnement sur les moteurs de recherche. Tous ces points sont des facteurs à prendre en compte avant de définir le prix de cession du bien.

Céder son site e-commerce

Une fois le prix du site défini, son propriétaire pourra le céder en choisissant entre deux types de contrats, à savoir le contrat de cession de bien immatériel ou le contrat de cession d’un fonds de commerce. Ces deux types de contrats se diffèrent par la complexité des formalités qui les régissent. Cependant, il est judicieux de connaître les éléments qui doivent figurer dans le contrat avant de pouvoir vendre un site e-commerce. Il est possible de se renseigner en ligne d’autant plus que la définition du contrat doit dépendre des deux parties, tout en mentionnant les droits d’auteurs qui composent la plupart du site e-commerce.

Se servir des plateformes de vente

Afin de faciliter la mise en contact des acheteurs et des vendeurs, il existe actuellement différentes plateformes d’achat et de vente de sites web. Le dépôt d’annonce sur ces sites est gratuit ou payant, et le prix varie d’un site à un autre. Ce prix peut très vite s’envoler en fonction des options choisies par l’annonceur pour mettre en avant son site internet. Alors, avant de faire appel au service de ce genre de plateformes, il est judicieux de se renseigner sur les prix et commissions qui y sont appliqués.