Quand la programmation web freine le SEO…

Share Button

Parmi les facteurs ralentissant le référencement naturel, nous allons aborder ceux qui se rapporte au code utilisé dans le développement du site. Car si certains choix sont favorables au SEO, d’autres risquent de compromettre vos espoirs de positionnement. Nous verrons d’ailleurs que certains langages, présentés dans les préconisations de Google comme recommandables, ne sont pas du tout adaptés au positionnement. Outre cette question des langages, nous tenterons de comprendre quelle structure de site est la plus indiquée dans le développement d’un site internet pour avoir la chance d’obtenir les meilleurs positions.

code SEO Référencement naturel

En quoi le code peut-il ralentir votre référencement naturel ?

Nous évaluerons les effets du développement d’un site web sur son positionnement en traitant deux domaines distincts :

  • Quels codes privilégier et quels langages éviter pour son SEO ?
  • Pour quelle architecture de site doit-on opter pour ne pas freiner son référencement naturel ?

Les langages de programmation

L’html reste bien évidemment le plus souhaitable pour le référencement car les moteurs de recherche peuvent l’interpréter et l’indexer sans aucune difficulté. Encore faut-il que le code soit formaté proprement et en accord avec les standards en vigueur. Nous verrons que les choses sont différents pour d’autres langages que Google affirme pourtant publiquement interpréter sans limite. Cependant, loin de proscrire tel ou tel langage, il est parfois nécessaire d’attribuer un langage propice au référencement naturel à des contenus essentiels pour le référencement et de concéder un langage moins Google friendly à des contenus qui n’ont aucun intérêt sur le plan du SEO. C’est le cas par exemple de certains filtres de produits présents sur les sites e-commerces.

Les balises de structure

Nous appellerons « balises de structure » les balises qui servent, non pas à afficher du contenu, mais à structurer vos pages web. Parmi elles, on peut citer les div, les tableaux (<table, <tr>, <td>…), les cadres et les frames (<frame>, <frameset>). Certaines balises de structures sont des freins au référencement naturel sans pour autant réduire à néant les effets de votre travail. Nous verrons que certaines d’entre elles sont à proscrire pour éviter une confusion dans l’indexation de la page et d’autres balises de structure sont à utiliser avec parcimonie.

 

Poursuivre la lecture :
Comment l’inaccessibilité des pages peut ralentir le référencement naturel ?

 

Quand la programmation web freine le SEO…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *